fbpx
06.07.99.29.79 hello@jackylacherest.fr

Comment créer une newsletter efficace ?

Alors que les réseaux sociaux restent l’outil principal de communication vers sa communauté (clients, prospects), il ne faut pas oublier pour autant la newsletter. Elle ne doit pas être négligée. C’est un outil qui reste pertinent et complémentaire dans une stratégie de communication réussie. Le succès d’une newsletter respecte des règles qui sont souvent négligées. Voici 7 règles.

1. Un objet accrocheur

Supprimez de votre vocabulaire les termes “Promotion” “Solde” ou bien encore “-20%” dans l’objet de votre mail. Il faut susciter l’envie de vos destinataires, capter leur attention. L’objet du mail doit les séduire pour déclencher l’ouverture de la newsletter. Il est un facteur clé décisif, vos potentiels lecteurs ont peu de temps à vous accorder. 

Votre titre doit faire moins de 50 caractères.

Soyez inventif, attractif, clair et concis pour le définir. 

 Mon astuce : mettez des émoticônes pour vous différencier des autres emails et attirer le regard. Mais n’en n’abusez pas !

Résultat de recherche d'images pour "objet emailing"

2. Un contenu de qualité

Pour créer de l’engagement et de la fidélisation, vous devez proposer du contenu qualitatif. 

Pourquoi ?

Pour légitimer votre expertise métier et vous positionner comme un expert incontournable à leurs yeux. 

Comment faire ?

Rédiger des phrases courtes et attractives. Limiter le jargon commercial pour ne pas faire fuir ses lecteurs. 

L’objectif d’une newsletter n’est pas de vendre à tout prix, mais d’informer sur des nouveautés, des promotions, des événements ou d’autres activités. 

Quelles règles ?

Une newsletter ne doit être pas trop longue. Pensez à relire (ou faire relire) vos contenus. Les fautes d’orthographe, d’accord ou encore de frappe ne pardonnent pas et sont à bannir !

3. Soigner les call-to-action

Soigner les Call-to-Action (bouton d’action). Ces Call-to-Action vont générer du trafic vers votre site web et/ou blog.

Les Call-to-Action doivent être une invitation à poursuivre la lecture sur votre site, blog et/ou vos réseaux sociaux.

Résultat de recherche d'images pour "call to action"

4. Créer un message personnalisé

Pour séduire et fidéliser votre cible, vous devez concevoir des messages personnalisés à votre cible. Un message vers vos clients sera différent que celui envoyé à vos prospects. Pour cela, vous devez segmenter votre base de données. Par exemple, créer une base clients, une base prospects et une base clients fidèles à CA important.

C’est de cette manière que vous serez en mesure de personnaliser et d’adapter le contenu de vos newsletters. 

Au fil de vos newsletters, vous allez recueillir des informations et pouvoir affiner vos segmenter vos cibles, les qualifier.

 Mon astuce

Inscrivez son prénom dans l’objet de votre email. N’est-il pas un destinataire privilégié méritant toute votre attention ?

 

5. Diffuser une newsletter responsive

Près de 50% du taux d’ouverture des emails se fait aujourd’hui depuis un smartphone ou une tablette. Avec une croissance de l’usage multi-écrans, les ouvertures et taux de clics sur emails sont en constante progression. Il arrive encore trop souvent que les newsletters et leurs contenus ne soient pas adaptés aux multi-écrans. Un paramètre à étudier de près.

 

6. Donner rendez-vous à ses lecteurs

Pour tenir informé vos lecteurs de manière régulière, fixer un rythme de croisière qu’il faut respecter. C’est à vous de fixer ce rythme : 1 fois par mois, 1 fois tous les quinze jours ? 

Prenez en compte plusieurs éléments pour déterminer cette fréquence : 

  • le temps que vous disposez pour rédiger ces newsletter
  • les nouveaux contenus (avez vous de l’info importante souvent ou pas ?)
  • l’attente de votre audience

 Mon Astuce

Attention à ne pas opter pour une fréquence de publication trop importante, cela risquerait de lasser vos lecteurs, voire de les pousser à se désabonner. A contrario, une fréquence trop faible ne permet pas de créer des liens privilégiés avec eux. 

 

7. Suivre ses tableaux de bord

Tous les outils de newsletter vous donnent accès à un tableau de bord de performances avec de nombreuses données, appelées aussi KPI. Quelles sont les données à retenir ?

Résultat de recherche d'images pour "tableau de bord sendinblue"

Le taux d’ouverture

Il indique le nombre de destinataires ayant ouvert votre newsletter. Si vous notez une baisse, l’objet de vos newsletters est peut-être à revoir, ainsi que votre cible marketing. En moyenne, le taux d’ouverture se situe entre 20 et 25 %.

Le taux de clics

Ce taux vous indique combien de personnes ont cliqué sur un ou plusieurs liens (call-to-action) de votre newsletter après l’avoir ouverte. Ceci vous permet d’évaluer la pertinence et l’intérêt de vos articles, de vos offres. Généralement, le taux de clics est compris entre 3 et 6 %.

Le taux de conversion

Le taux de conversion (ou taux de transformation) vous permet de vérifier si vous avez atteint les objectifs fixés en amont de votre campagne. Il désigne les actions réalisées par le destinataire de votre newsletter (achat, demande de devis, inscription à un formulaire de contact, etc.).

Le taux de désabonnement

Le taux de désabonnement est un indicateur à surveiller de près. Il est très révélateur de la pertinence de vos newsletters envoyées par rapport aux attentes de votre cible. Un fort taux de désabonnement signifie que vous devez revoir la cohérence de vos contenus, ou envisager de réévaluer les attentes du marché. Le taux moyen est situé entre 0,2 et 1 %. 

 

Avantages de la newsletter

  • fidélisation de sa (ses) cible(s)
  • acquisition de leads qualifiés à moindre coût
  • diffusion de sa newsletter à TOUTE sa cible en un seul envoi (à contrario les réseaux sociaux limitent la diffusion des posts. Vous ne touchez pas toute votre communauté)